L’Entreprise « libérée »

Parmi les difficultés rencontrées par les salariés, arrive en tête celle de parvenir à concilier vie professionnelle et vie personnelle.

L’entreprise libérée permettrait de booster la productivité tout en délivrant les employés de la hiérarchie et du contrôle.

En pratique, et grâce à ces préceptes d’horaires libres, des vacances “illimitées” et de pyramide hiérarchique qui se « brise », l’entreprise libérée tendrait à favoriser un équilibre idéal entre vie professionnelle et vie personnelle.

Elle placerait le management au centre de ses réflexions et ouvrirait le champ des possibles pour les salariés en leur conférant autonomie, auto-organisation ou encore auto-contrôle ; et se différencierait alors de l’holacratie, système d’organisation basé sur l’intelligence collective, qui dissémine notamment les mécanismes de prise de décisions.

Inspiration le nouvel entrepreneur

Partager sur :